les-diamants

les-autres-pierres-precieuses

les-perles

le-club-privileges-madime

le-sur-mesure-madime

services

nos-collections

Collections
Médailles Monnaie de Paris

Monnaie 01
Monnaie 02
Monnaie 03
Monnaie 04
Monnaie 05

Fondée en 864, la Monnaie de Paris est la plus ancienne des institutions françaises. Elle assure la mission de service public de frappe des euros courant pour la France et d'autres devises étrangères. Elle cultive depuis treize siècles une haute tradition dans les métiers d'arts liés au métal et est à ce titre membre du Comité Colbert, qui regroupe les entreprises françaises du luxe. L'établissement public regroupe une manufacture historique en plein cœur de Paris et son usine à Pessac en Gironde.

La volonté et la nécessité de maîtriser les émissions monétaires et la production de pièces de monnaie ont été un souci constant de l'autorité politique tout au long de l'histoire de France.

L'ancien régime - Déjà Charlemagne avait senti la nécessité de centraliser les émissions de monétaire en son palais, mais c'est en 864 que Charles le Chauve « fait défense de fabriquer des monnaies en nul lieu si ce n'est au Palais ». Bien évidemment, l'organisation des fabrications ne cessa d'évoluer au cours des siècles. Cependant, en 1358 se dessina une structure qui, dans son principe, devait se perpétuer jusqu'en 1879 : d'une part, une administration dotée d'un pouvoir de juridiction et de réglementation en matière monétaire, d'autre part, des ateliers placés sous le contrôle de l'Etat.

De la révolution à l'euro - À partir de septembre 1796, la Monnaie de Paris est rattachée au ministère des finances. Puis, en novembre 1879, l'Etat reste le seul à pouvoir frapper monnaie. En 1973, l'Etat décide la création à Pessac (Gironde) d'un établissement conçu pour réaliser toutes les étapes de la fabrication des pièces de monnaies courantes, de la fonte des métaux bruts jusqu'au conditionnement final. Les ateliers parisiens conservent quant à eux la primauté dans la conception et la fabrication des médailles, quelles soient militaires ou commémoratives.